Fusillés pour l’exemple de 1914-1918 : Emmanuel Macron pire que Nicolas Sarkozy et François Hollande !

– Communique de presse –
mardi 19 décembre 2017
par  FNLP

Fusillés pour l’exemple de 1914-1918 :

Emmanuel Macron pire que Nicolas Sarkozy

et François Hollande !

Dans sa lettre de réponse à la demande de réhabilitation d’un Fusillé pour l’exemple formulée par  M. Marsaud de Vendée, le Président Macron, par la plume de son chef de cabinet, indique que les  « fusillés auraient failli à leur devoir ». Si Nicolas Sarkozy et François Hollande ont refusé de réparer l’injustice commise contre 639 soldats de la Première Guerre mondiale, ils n’ont jamais repris ouvertement l’antienne des brutes galonnées sur le fait que ces « Fusillés pour l’exemple » avaient bien mérité leur sort, car ils avaient failli. Ils ont même dit qu’ils n’avaient point été des lâches.

Ce ne sont pas les Fusillés pour l’exemple qui ont failli à leur devoir !

Ceux qui ont failli à leur devoir de justice,

ce sont les Présidents de la Ve République !

En refusant de rendre leur honneur aux 639 Fusillés pour l’exemple et à leurs familles, les Présidents successifs se sont vautrés dans la honte de l’injustice barbare. En réunissant les fusilleurs et les Fusillés au Musée de l’Armée aux Invalides, ils ont assassiné une deuxième fois les soldats, victimes de la guerre.

Emmanuel Macron a aussi ajouté dans sa réponse à M. Marsaud, « Il ne s’agit pas d’un sujet politique, qui donnerait lieu à des réponses différentes selon les gouvernements et les chefs de l’État ». Pas d’accord ! N’est-ce pas un sujet éminemment politique que de savoir si la guerre est utile ou non ? C’est le débat sur : quelle société nous voulons. Pacifique et ouverte à la civilisation ? Ou bien Guerrière et engendrant la plus totale barbarie ? Et cela est bien un sujet politique central de notre temps et de notre pays.

A l’heure où la planète devient un vaste théâtre d’opérations militaires, à l’heure où, au Moyen-Orient, depuis des décennies, une guerre sans fin ravage les pays, fait des villes des monceaux de ruines en  détruisant les peuples, à l’heure où cette guerre s’étend aux pays africains, la question centrale n’est-elle pas : Guerre ou Paix ?

A l’heure où les bombardiers les plus sophistiqués, les drones militaires, les missiles téléguidés, les soldats bardés d’instruments à la technologie la plus élaborée et la plus coûteuse, tuent des civils par centaines de milliers, il faut le dire et le répéter. Oui la question centrale est bien : Guerre ou Paix ?

Dans ces conditions, la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918 prend valeur de symbole. Et tout le démontre : les descendants de ces Fusillés  n’acceptent pas l’injustice qui fut commise. Ils considèrent leurs ancêtres comme des victimes.  Et ils ont raison.

Dès lors qu’ils en ont connaissance, ils signent l’Appel à la République initié par la Libre Pensée. Devant le refus encore une fois opposé par un Président de la Ve République à la demande de réhabilitation des Fusillés pour l’exemple « pour désobéissance militaire », les libres penseurs qui militent depuis des années pour cette mesure de justice ont décidé d’ériger un monument à Chauny, dans l’Aisne, en plein sur la ligne de front.

Un monument en l’honneur des Fusillés pour l’exemple.

Nous sommes la République !

Les descendants de Fusillés pour l’exemple sont la République !

Tous ensemble, avec tous les descendants de Fusillés pour l’exemple, signataires actuels ou à venir de l’Appel à la République, avec toutes les associations impliquées dans ce travail (ARAC, UPF, MDP et des sections de la LDH) pour que justice soit rendue, avec les confédérations syndicales ouvrières FO et CGT, avec toutes les forces partisanes de la réhabilitation, avec  les citoyennes et les citoyens, nous rétablirons l’honneur volé des Fusillés pour l’exemple, nous érigerons un monument de pierre pour rendre leur honneur aux 639 Fusillés pour l’exemple.

La Libre Pensée appelle tous les citoyens à souscrire pour ce monument.

Répétons-le ce n’est pas par goût du passé que la Libre Pensée, commémore ces hommes morts il y a un siècle. C’est parce qu’elle rejette la guerre, celle de 1914-1918, avec ses millions de morts et de blessés, ses millions d’obus et ses milliards de cartouches. C’est parce qu’elle rejette les guerres, celles d’hier et d’aujourd’hui.

BON DE SOUSCRIPTION

POUR L’ÉRECTION D’UN MONUMENT EN HOMMAGE AUX FUSILLÉS POUR L’EXEMPLE

Je verse : …………

(tout versement entraîne la délivrance d’un reçu permettant une déduction fiscale de 66 %)

 

Nom :……………………………………..………………Prénom :…………………………………………

 

Adresse : …………………………………………………………………………….…………………………

 

Courriel : ……………………………………@………………………………………………………………

Chèque à l’ordre de : « A.E.M.H.F.E. » (Association pour l’érection d’un monument en hommage aux Fusillés pour l’exemple)

A envoyer à : Nicole Aurigny - AEMHFE - 49 rue Quentin Barré 02100 Saint-Quentin.

Chemin des Dames, le 19 décembre 2017

PDF - 612 ko
Emmanuel Macron pire que Nicolas Sarkozy et François Hollande !

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301