Le site du Hellfest vandalisé : les risques d’une provocation.

Communiqué de la Fédération Nationale de la Libre Pensée
jeudi 7 mai 2015
par  Maitte

Le Hellfest fameux festival de métal rock en plein air réunit chaque année des dizaines de milliers d’amateurs de sons saturés, de bières, de masques blafards, de diables cornus et de portes de l’enfer. C’est à Clisson en plein milieu de la Vendée militaire, cela ne fait pas dans la dentelle, mais est largement intégré dans le paysage local, et il n’y a jamais eu d’incident notable. Prêtres et évêques ont déjà, dans le passé, tenté de faire interdire la manifestation. La Libre Pensée s’était associée aux conférences de presse tenues à cette occasion.

La situation est différente dans le climat actuel. Les opposants appellent à manifester ce 7 mai à Clisson au nom d’un collectif « Pour un festival respectueux de tous », placé sous le double signe de « Sainte Thérèse de Lisieux » et de Charles Péguy. Cela s’appelle l’opération Jericho, et a pour objectif de faire déprogrammer certains groupes considérés comme antichrétiens ou satanistes ;

Mais surtout, le site a été vandalisé le week-end du premier mai, des centaines d’arbres et de plantes du site arboré ont été coupés, des installations incendiées, des arrivées d’eau sectionnées. Des tags « Vade Retro Satan » et « St Michel protège-nous » ont sali les installations. Les organisateurs de « L’opération Jericho » condamnent. Il n’en reste pas moins que cette conjonction crée un climat propice à la montée des tensions.

L’archange Saint-Michel écrase le dragon, incarnation du diable. Une religieuse indique qu’il faut prier Saint-Michel car :

« Saint Michel interviendra dans la lutte personnelle de l’Église... C‘est lui également le protecteur de la France et qui l’aidera à se replacer à son rang de Fille ainée de l’Église, car, malgré toutes les offenses qui se commettent en France, il y a encore du bon. »

La thématique est connue. Et, les libres penseurs, pas plus que les amateurs de black métal, ne craignent beaucoup St Michel, mais certains cherchent à enclencher une mécanique de provocations et de ripostes qui dans le climat actuel pourrait s’avérer dangereuse.

Manifestement certains ne croient pas à l’efficacité absolue des exorcismes ni à celle des prières des évêques de la région qui ont condamné le Hellfest dès 2010.

La République s’est affermie en écartant les cultes. Liberté pour le Hellfest ! Non au vandalisme et aux provocations ! Manifestation le 5 décembre à Paris pour le 110ème anniversaire de la loi de 1905 !
PDF - 545.3 ko
Le site du Hellfest vandalisé : les risques d’une provocation

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois