Solidarité avec toutes les victimes de la répression religieuse !

lundi 14 septembre 2015
par  Maitte

Au congrès de la Fédération nationale de la Libre Pensée (Creil – 19 au 22 août 2015), la parole a été donnée à Mizanur Rahman, bloggeur, de la Libre Pensée du Bangladesh, qui a fait cette communication poignante sur ce qui se passe dans son pays :

Le Bangladesh entaché par le sang versé par les bloggeurs athées de Muktomona

Chers amis,

Aujourd’hui le deuil règne sur les réseaux, à travers les discours concernant Niloy Nil, le frère de combat Babu et Avijit Roy que je connaissais, via internet. Je lisais régulièrement leurs articles. Avijit Roy apposait souvent des « likes » sur mes articles, il a pu même faire des commentaires sur certains d’entre eux sans que le contact soit direct. Je ne connaissais pas non plus Ananta Bijoy Das, j’ai recherché sur ses blogs. Beaucoup ne comprennent pas que 9 combattants, dont Ananta avaient fait le don en 2008 de leurs yeux, une fois mort. Niloy Joy a fait de même sans faire de discrimination entre les croyants et les athées. Les fanatiques ont assassiné cet humaniste au nom de la religion ! Je me suis demandé si ses yeux sont toujours intacts vu la façon dont ils l’ont poignardé ? Quelqu’un pourrait-il voir la lumière du monde avec ses yeux ?

Au mois de février, Avijit a été assassiné, au mois de mars, Babu a été assassiné, au mois d’avril des femmes ont été harcelées au TSC, près l’université de Dacca avec comme objectif d’annihiler la culture bengalie, au mois de mai Ananta a été assassiné. Ils ont probablement perpétré cette vague d’assassinats mensuel afin de faire du Bangladesh un « Bakistan ». Il y a toujours un débat pour savoir qui sont les meurtriers. Le Jamat Islami est le parti d’extrémistes terroristes dans ce pays. Parfois, ils organisent des manifestations de leurs troupes et commettent des pillages au nom de l’Hefazat-e-Islam, qui est la coalition des islamistes. Puis ils assassinent des bloggeurs au nom d’une réponse du groupe Bangla d’Allah. Quand ils ne parviennent pas à atteindre leurs buts, ils forment un nouveau parti. Sans changer pour autant les buts.

Environ deux mois après l’assassinat d’Avijit, Al Qaïda a revendiqué par vidéo l’assassinat. Suite à cela, le gouvernement fut relativement soulagé parce qu’il ne pouvait pas juger Al Qaïda. Mais a-t-on fait venir des mercenaires de l’étranger pour tuer Avijit ? Est-il nécessaire de faire venir des mercenaires de l’étranger quand il y a tellement d’usines à terroristes, de madrasas. Les assassins d’Avijit sont des terroristes du pays. Bien sûr qu’ils sont liés avec Al Qaïda, ils sont frères en fanatisme. C’est toujours un autre frère qui revendique les méfaits à la place de l’un ou de l’autre.

Je m’adresse à ceux qui disent qu’il n’y a pas de lien entre la religion et tout cela, en leur disant que si on ne prend pas l’initiative de rénover la religion, si on ne peut stopper les meurtres et les viols au nom de la religion, votre religion se renforcera dans le fanatisme. Aux croyants, je dis : vous restez silencieux quant au nom de votre religion, on propage la haine des autres religions et quand on menace d’assassiner les athées, vous êtes alors des opportunistes. Votre religion doit prendre la responsabilité des meurtres au nom de ladite religion. Il y a eu plus ou moins de réformes de toutes les religions dans le monde. Pour cette raison, il n’y a pas autant de violence dans leurs religions que dans la vôtre. Il n’y a pas d’exemple d’égorgement sous n’importe quel prétexte. Pensez-vous alors qu’il y a quelques milliers de religions dans le monde, pourquoi seulement quelques-unes commettent des homicides ?

Après l’Islam, c’est environ 31 religions qui sont apparues. L’Islam n’est donc pas la dernière des religions, elle n’est pas récente. De ce fait, c’est aux religieux de réformer leur religion, de sensibiliser chacun, familles, communautés aux dangers du terrorisme religieux, sinon, il ne faudra pas longtemps pour établir l’Islam comme la religion du terrorisme si personne n’est à l’abri des fanatiques religieux. Depuis la France, je demande justice contre les assassins des bloggeurs au Bangladesh

* * *

Puis, Waleed Al-Huseini, ancien prisonnier de Cisjordanie pour outrage à la religion, a pris la parole :

Je suis heureux d’être ici pour parler et partager un moment avec des personnes qui militent pour la laïcité, qui acceptent les différences, et qui combattent pour la liberté en ces temps où notre monde bascule dans le fondamentalisme et le fascisme, des personnes qui croient en des valeurs telle que l’humanité, merci pour votre invitation.

Je vais commencer par vous parler un peu de moi et de ce qui m’est arrivé. Je viens de Qalqilya, en Cisjordanie. Né dans une famille musulmane, j’avais quelques questions concernant ma religion (l’islam), questions que j’ai posées à des imams et à mes professeurs mais auxquelles je n’ai jamais eu de réponse, si ce n’est que cela venait de Satan, qu’il fallait que je prie et que j’arrête de demander. J’ai donc décidé de trouver par moi-même, j’ai commencé par lire la Sîra (la biographie de Mohammed) puis le Coran et le Hadith. Chaque lecture fut un choc pour moi, à cause des crimes et des meurtres perpétrés par Mohammed entre autres, et cela a brisé l’image de paix qu’avait l’islam.

J’ai eu beaucoup de mal à me sortir de tout cela et à devenir athée. J’ai découvert comment l’Islam traitait les femmes et ceux qui ne sont pas musulmans, et un tas d’autres choses qui montraient que l’Islam est incompatible avec l’humanité. J’ai donc créé un blog en arabe pour trouver la vérité, écrire à propos de mes idées et critiquer l’Islam. J’ai été arrêté par le gouvernement palestinien, et non par le Hamas, et j’ai passé 10 mois en prison où on m’a battu et maltraité, simplement parce que je voulais exercer ma liberté d’expression et de conscience, je pensais que la Palestine était laïque mais j’avais tort. Je suis finalement sorti, mais je n’avais plus le droit de faire quoi que ce soit, j’ai été arrêté de nombreuses fois et la société ne m’acceptait plus, me considérait comme le diable et m’insultait. J’ai donc décidé de partir pour venir ici. Tout ceci est très résumé, mais je l’explique en détails dans mon livre.

Certains d’entre vous diront peut-être « Tu n’as pas besoin de parler de l’Islam », mais, pour être honnête, tout est différent là-bas, parce que l’Islam a fini par tout contrôler. Si je demandais la liberté pour les femmes, c’était « contre l’Islam », si je demandais des droits pour les homosexuels, encore « contre l’Islam ». Ma critique de l’Islam est en réaction à tout cela. Mais lorsque je suis arrivé ici, les choses ont commencé à changer, car certains allaient instrumentaliser mes propos à leurs propres fins, je veux parler des personnes racistes et de certains partis politiques. L’un de mes problèmes ici est que je dois faire très attention à ce que je dis de façon à ne pas être utilisé. Pour être honnête, un autre problème persiste. En dépit de toute l’attention que je porte à mes mots, certains ne veulent pas que je parle de l’Islam à cause de ce qu’ils appellent « l’islamophobie ». Ce mot n’existe pas et ceux qui sont contre la liberté d’expression l’utilisent dans l’unique but de prendre le contrôle de notre combat et de nous stopper. C’est drôle comme ici, lorsqu’on parle de l’Islam, on nous traite d’islamophobe ou de raciste, et lorsqu’on parle du Christianisme, on nous traite simplement d’athée.

Mais pourquoi tout cela ?!

Parce que l’Islam n’acceptera jamais la différence et n’admettra jamais la moindre critique ! Mais si je parle de l’Islam, c’est parce que j’aime les musulmans et que je veux qu’ils entrent dans le monde moderne au lieu de rester plus de 1 400 ans en arrière ! L’Islam a besoin d’être réformé, et pour réformer l’Islam, nous faisons face à de nombreux problèmes, que vous connaissez probablement déjà, mais le plus important est le caractère universel que les musulmans attribuent au Coran et c’est ce qui le rend inamendable. Le Coran devrait être utilisé comme un texte historique, comme cela, nous pourrions éviter toutes ces horreurs qui se passent dans le monde.

Certains disent que les fondamentalistes interprètent le Coran différemment… A ce propos, j’aimerais leur demander quelle est la différence entre eux et l’Arabie Saoudite ? Il n’y en a pas, si ce n’est que l’EI fait des vidéos de ses exactions, et l’Arabie Saoudite, non. Mais les femmes souffrent, le peuple se fait arrêter, les apostats se font tuer, les homosexuels se font tuer…

C’est pour cela que nous avons besoin d’une réforme et nous devrions y travailler collectivement.
Comme je le dis dans mon livre Blasphémateur ! je militerai en faveur de la laïcité et je la défendrai, dans un combat commun sans relâche. Nous voyons beaucoup de gens l’instrumentaliser à leurs fins, même des islamistes l’utilisent pour la détruire.

Dans mon livre, j’explique beaucoup de choses pour tenter de donner une image réaliste de notre société et de la façon dont elle fonctionne. J’ai clairement posé tous les faits et je travaillerai encore et encore à y apporter des solutions. Je ne peux pas faire grand-chose seul, mais je ferai de mon mieux pour rester combatif et défendre ces valeurs, avec mes amis, en dépit des dangers : certains sont encore en prison, d’autres ont été tués, d’autres ont perdu leur famille et leurs amis, mais nous poursuivrons tous ce combat pour la liberté.

Nous sommes à la croisée des chemins. Merci à tous pour votre soutien.

La Fédération nationale de la Libre Pensée informe qu’elle organisera prochainement un colloque sur le thème « Islam et Laïcité », au cours du premier semestre 2016 avec, notamment Waleed Al-Huseini et Mizanur Rahman, la Libre Pensée du Liban, des spécialistes de l’Islam, des historiens, des juristes. Elle reviendra, à cette occasion, sur le colloque tenu à Beyrouth en avril 2012.

PDF - 635.4 ko
Solidarité avec toutes les victimes de la répression religieuse !

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois