Laurent Wauquiez et Gérard Collomb s’en vont à Rome voir le pape, comme Henri IV de Germanie à Canossa ?

Communiqué de presse des Fédérations de la Libre Pensée de Rhône-Alpes et d’Auvergne
jeudi 10 novembre 2016
par  Maitte

Les masques finissent toujours par tomber un jour. Les médias informent que l’archevêque de Lyon, Philippe Barbarin (impliqué dans des affaires de pédophilie, mais couvert par le Pape) a décidé de convier 260 Elus politiques de tous bords, dans le cadre d’un pèlerinage catholique au Vatican pour fêter « le pèlerinage de la miséricorde », cette sortie cultuelle sera ponctuée par une audience du pape François.

Les organisateurs de ce charmant voyage épiscopal indiquent que : « Ce pèlerinage à Rome constituera un point de départ pour d’autres rencontres locales sur les thèmes de la Doctrine sociale de l’Eglise comme l’économie, l’écologie, la famille, le travail… ». On comprend bien que l’évêque de Vichy soit aussi de la partie : Travail, Famille, Patrie, cela doit rappeler des souvenirs à ses ouailles.

Le Maire de Lyon, Gérard Collomb (Parti socialiste et aussi sparring-partner d’Emmanuel Macron – membre du Comité de rédaction de la revue Esprit des Jésuites) sera accompagné de Laurent Wauquiez (Les Républicains, dont les positions sont plutôt à droite de « monseigneur » Lefebvre). Dans le voyage pontifical, il y aura aussi Christophe Guilloteau (Président LR du Conseil départemental du Rhône).

Mais que vont-ils faire à Rome ?

La réponse est donnée par l’Eglise dans son invitation aux Elus : « Parfois les Elus peuvent se retrouver écartelés entre les décisions qu’ils doivent prendre, et – le cas échéant – leur engagement politique. Comment concilier les deux ? Notre déplacement au Vatican a pour but de les aider à trouver des réponses. »

L’évêque Pascal Roland de Belley-Ars précise : « Chaque évêque accompagnera les Elus de son diocèse et nous nous retrouverons tous ensemble pour partager des moments de ressourcements et de prière (Messe, veillée, audience avec le pape), rencontrer des cardinaux dont la fonction n’est pas étrangère à votre propre mission, visiter des sites et des lieux habituellement inaccessibles au grand public. »

Il s’agit clairement pour ces Elus politiques d’aller chercher leurs ordres de mission pour faire triompher le point de vue du Vatican dans les affaires politiques et institutionnelles françaises. C’est le retour du cléricalisme le plus pur en violation de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat de 1905.

Entendons-nous bien : que des Elus politiques A TITRE PRIVE aillent au Vatican voir le Pape, sur leurs deniers personnels (ce qui est loin d’être le cas, si l’on en croit la presse), la Libre Pensée n’aurait rien à y redire. Il s’agirait de l’exercice de la pleine liberté de conscience. Mais là, il est clair que ce sont des Elus politiques ES-QUALITES qui vont voir le Pape. C’est une violation de la laïcité institutionnelle.

Une bien triste comédie du pouvoir

Ces mêmes « Elus » n’ont que réprobation pour les « supposés musulmans », mais ils ont les yeux de Chimène pour l’Eglise catholique. Ils ont chacun leur candidat pour l’élection présidentielle, mais ils se retrouvent tous dans le soutien à la Doctrine sociale de l’Eglise (inspirée sans doute par le Très-Haut).

Doctrine dont le dernier avatar s’appelle la loi El Khomri qui, en visant à détruire le Code du Travail, tente de remettre en place le corporatisme qui fut si cher au Régime de Vichy et qui s’appelait la Charte du Travail. Il n’est pas étonnant que la CFDT ait porté cette loi antisociale sur les fonts baptismaux du gouvernement Hollande/Valls/Macron/ Gattaz/Berger. Tous les Elus concernés par le tourisme papal n’ont rien à trouver à redire sur cette tentative de destruction du Code du Travail, laquelle a suscité une mobilisation syndicale d’ampleur et dans l’unité ouvrière.

Côté cour : on se dispute aux élections
Côté jardin : on va ensemble au Vatican !

La Libre Pensée tient à prévenir dès maintenant ceux qui seraient tentés d’utiliser des fonds publics pour financer ce pèlerinage cultuel. La Libre Pensée déférera immédiatement toute décision visant à financer cette activité cultuelle par les fonds publics. Que chacun se le tienne pour dit.

Plusieurs candidats,
mais une seule Eglise catholique !
Telle est l’essence même du cléricalisme !

La Libre Pensée exige le respect de la loi de 1905 !

Lyon, le 6 novembre 2016

PDF - 989.9 ko
Laurent Wauquiez et Gérard Collomb s’en vont à Rome voir le pape, comme Henri IV de Germanie à Canossa ?

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois