Editorial Impertinent N°62

Qu’est-ce qu’être laïque et libre penseur aujourd’hui ?
mercredi 23 mai 2012
par  Impertinent

Il existe une très bonne formulation de ce qu’est être laïque et nous la devons à Ernest Lavisse :

“Être laïque, ce n’est point interdire à l’homme le rêve et la perpétuelle recherche de Dieu, c’est revendiquer, pour la vie présente, l’effort du devoir. Ce n’est point violenter, ce n’est point vouloir mépriser les consciences encore détenues dans le charme des vieilles croyances. C’est refuser aux religions qui passent le droit de gouverner l’Humanité qui dure. (…)

JPEG - 130.6 ko Être laïque, ce n’est point consentir la soumission de la raison à un dogme immuable, ni l’abdication de l’esprit humain devant l’incompréhensible. C’est ne prendre son parti d’aucune ignorance, ni d’aucune misère. C’est ne point permettre à un juge siégeant par-delà la vie, du soin de rassasier ceux qui ont faim, de donner à boire à ceux qui ont soif, de réparer les injustices et de consoler ceux qui pleurent. C’est livrer bataille au nom de la justice. »

Et un libre penseur, c’est celui qui fait sienne la formule du Congrès international de la Libre Pensée de 1904 : “ La Libre Pensée est laïque, démocratique et sociale, c’est-à-dire qu’elle rejette, au nom de la dignité de la personne humaine, ce triple joug : le pouvoir abusif de l’autorité en matière religieuse, du privilège en matière politique et du Capital en matière économique. »

Dans le droit fil de ces définitions fondamentales la Libre Pensée propose à tous les républicains et laïques de participer à deux initiatives d’ampleur nationales :

Retrait de la circulaire communautariste de M. Guéant sur les aumôneries.

La circulaire du 5 septembre 2011 relative aux aumôneries dans les hôpitaux publics s’accompagne d’une “ Charte nationale des aumôneries relevant de la Fonction publique hospitalière“ qui a été élaborée par les représentants de quatre confessions (islam, protestantisme, catholicisme, judaïsme) en plus des fonctionnaires concernés et de représentants de la Fédération Hospitalière de France.

On peut y lire entre autres joyeusetés : “ Les demandes d’accompagnement ou de soutien des personnes hospitalisées, de leurs familles et de leurs proches doivent être prises en compte dans le respect de leur communauté d’appartenance (...) L’aumônier apporte son concours à l’équipe soignante... sa présence, par la dimension éthique qu’elle porte, est enrichissante pour tous. L’aumônier éclaire le cas échéant l’équipe médicale et soignante... ». Il éclaire les équipes à la manière dont les autodafés éclairent la nuit.

La Laïcité, c’est-à-dire la liberté de conscience des citoyens, disparaît au profit du dialogue avec les chefs des communautés religieuses.

Cette circulaire est un pas important dans la voie du démantèlement de la République “ par l’intérieur », en quelque sorte à la manière des termites.

La Fédération nationale vous propose de contresigner la pétition nationale publiée dans La Raison de mars qui demande le retrait de la circulaire du 5 septembre 2011.

Abrogation de la loi Debré !

Contre le principe de Séparation des Églises et de l’État, codifié par la loi du 9 décembre 1905, une masse financière considérable de fonds publics est déversée, chaque année, pour l’Église catholique et ses oeuvres, principalement l’enseignement privé catholique, à hauteur de plus de 8 milliards d’euros chaque année.

La loi Debré, votée le 31 décembre 1959, a donné à l’enseignement privé confessionnel le statut de “ service public d’enseignement ». Par ce dispositif, au mépris des principes républicains, l’État finance le principal concurrent de l’Enseignement public. C’est une concurrence “ déloyale et faussée“par les pouvoirs publics eux-mêmes.

La loi Debré est la mère de toutes les lois antilaïques. Son abrogation marquerait un coup d’arrêt important et un retour vers le respect de la laïcité institutionnelle. Tout l’arsenal antilaïque en découle (une vingtaine de lois et décrets antilaïques ont été adoptés par les gouvernements successifs de 1960 à 2012).

La Libre Pensée vous propose donc de prendre part à la grande campagne publique avec conférences, meetings, pétitions, manifestations pour mobiliser dans tout le pays les laïques pour exiger :

Abrogation de la loi Debré !

Fonds publics à la seule École publique !

École privée, fonds privés !

Henri Huille