Soirée pacifiste : Guerre de 1914-1918

« Il y a 100 ans, des hommes ont été fusillés pour l’exemple, afin d’obliger leurs compagnons d’arme  à continuer de se faire massacrer sur les champs de batailles, à accepter d’être la chair à canon d’intérêts qui n’étaient pas les leurs. 100 ans après la première guerre mondiale, ces hommes n’ont toujours pas été réhabilités.

100 ans après la première guerre mondiale, l’état de guerre est presque partout, le commerce des armes est une priorité des états.

En France, le gouvernement développe les Opérations Extérieures (Mali, Centre-Afrique, Syrie etc…,) tandis qu’à l’intérieur il multiplie les démarches autoritaires, réprime, militarise la société (hommage aux généraux de la « grande guerre », quasi réhabilitation de Pétain, dénigrement des fusillés pour l’exemple qui n’auraient pas fait leur devoir…).

Il déclare la guerre à Laïcité source de paix civile, et détruit l’école publique en mettant parallèlement en place le SNU (le Service National Universel ) pour préparer une jeunesse embrigadée, prête à servir sous l’uniforme, qui obéisse et marche au pas.

 

Le 6 avril 2019, une monument en hommage aux fusillés pour l’exemple a été inauguré à Chauny (somme), nouvelle étape d’une campagne menée par la Libre Pensée et de nombreuses organisations, pour la réhabilitation des fusillé pour l’exemple. Le combat se poursuit.

, le Groupe Garibaldi de la Libre Pensée organise avec le Mouvement de la Paix, une projection du Film « Mort par la France » documentaire qui rappelle ce combat, suit la réalisation de ce monument, interroge les descendants des fusillés et les acteurs qui mènent le combat pour cette réhabilitation.

11 novembre à 18 H 30

Cinéma le Meliès

Port de Bouc

Prix de l’entrée 3 €. »